Le massage Thaïlandais et ses bienfaits

Lorsqu’il s’agit de massage oriental curatif et relaxant, le massage thaïlandais est l’un des choix les plus populaires.

La légende veut que Shivago Komarpaj, médecin personnel du Bouddha en 500 avant J.-C., soit l’inventeur du massage thaïlandais. Pour pouvoir offrir ce massage, il est nécessaire d’avoir une compréhension très large et profonde de la santé et du corps humain.

Qu’est-ce que le massage thaïlandais ?

Le massage traditionnel ou sacré est appelé massage ancien au Moyen-Orient, d’où il est originaire. Il y a environ 2000 ans, les Orientaux ont été les premiers à pratiquer cette forme de massage. À l’origine, ce type de massage était réservé à la famille royale, mais par la suite, les citoyens ordinaires ont également été autorisés à apprendre cette technique curative, relaxante et énergisante. Le massage thaïlandais est défini comme une combinaison de yoga passif et de thérapie physique par des masseurs occidentaux.

Qu’est-ce que le massage thaïlandais exactement ? Dans ce type de massage profond, différents points du corps sont comprimés, en plus des étirements. Les muscles sont massés. Il s’agit de méridiens dans la philosophie extrême-orientale, qui sont des canaux énergétiques par lesquels l’oxygène circule dans le corps. En localisant, comprimant et étirant correctement ces points, le masseur s’assure que la circulation de l’énergie dans le corps n’est pas perturbée et aura un effet bénéfique sur l’ensemble du système.

Pendant le massage, le masseur se sert des mains, des doigts, des coudes, des avant-bras, des pieds et des genoux. Il place la personne qu’il masse dans différentes positions empruntées aux asanas du yoga, comme sur le dos, sur le ventre, sur le côté, assis, inversé, etc. Sur un matelas souple, les séances de massage thaï peuvent durer de quelques minutes à deux heures.

Les bienfaits du massage thaïlandais

Le massage thaïlandais est connu pour ses propriétés relaxantes, qui peuvent être utiles pour traiter la dépression et les troubles émotionnels. Un état d’harmonie intérieure est atteint grâce à ce rituel, qui apaise le corps tout entier. En outre, le massage thaïlandais stimule votre corps à agir en lui injectant de l’énergie.

La version classique du massage thaïlandais élimine :

  • Les migraines
  • Les maux de dos,
  • Les inflammations du corps,
  • Les douleurs articulaires,
  • Les troubles des tissus mous,
  • Contractions musculaires,
  • Contractures des tendons.

En vous mettant entre les mains d’un masseur expérimenté et bien formées, vous pouvez soulager le stress et la douleur.

Comment fonctionne le massage thaïlandais ?

La devanture d'un salon de massage thaïlandais

Le massage thaï est généralement pratiqué par une seule personne.  Vêtue de vêtements amples et confortables ou de sous-vêtements jetables avec une serviette, la personne massée s’allonge sur le tapis.

Les massages thaïlandais sont généralement pratiqués dans un environnement calme et intime, avec une lumière douce et des bougies parfumées, parfois accompagnés d’une musique orientale apaisante.

Les praticiens du massage thaï utilisent leurs mains, leurs doigts, leurs coudes, leurs avant-bras et parfois même leurs pieds pour prodiguer le massage thaï à leurs clients. Le massage thaïlandais utilise des pressions rythmiques sur diverses parties du corps, combinées à des étirements et à l’acupression (similaire à l’acupression).

Le massage thaïlandais peut également être pratiqué sur une chaise. Retrouvez, les meilleurs chaises massage assis dans notre section dédiée. Il consiste généralement en un traitement assis sur une chaise (surtout dans les entreprises). Les méthodes de massage utilisées dans les traitements traditionnels sont adaptées aux massages sur chaise. Les styles suédois, shiatsu et thaïlandais sont les plus courants.

Les différents types de massage thaïlandais

  • Le massage thaï classique : Il inclut le yoga passif, l’acupression et d’autres techniques. En plus de détendre le corps, un tel massage soulage les tensions musculaires, les stimule et rétablit l’équilibre.
  • Massage Thai aux huiles : les massages thaïlandais à l’huile sont conçus pour vous aider à vous détendre et à vous relaxer. Ce massage est effectué directement sur votre peau. Il est à la fois relaxant et stimulant. Le massage aux huiles chaudes libère toutes les tensions et équilibre le flux énergétique dans le corps grâce au pétrissage des muscles par les paumes.
  • Massage thaïlandais des pieds (réflexologie thaï) : connu sous le nom de réflexologie, le massage des pieds présente de nombreux avantages pour la santé. Ce type de massage n’agit toutefois pas uniquement sur les pieds, mais aussi sur les chevilles, les mollets et les genoux. Vous pouvez traiter les jambes dites lourdes grâce au massage, ou lorsque vous souffrez d’insomnie, vous pouvez plus facilement éliminer les toxines de votre corps.
  • Massage thaïlandais avec compresses aux herbes : Il est merveilleux de se faire masser avec des compresses à base de plantes pour favoriser la guérison. Ce type de massage soulage réellement la douleur. Très relaxant, il stimule également le métabolisme ! Comment ce massage fonctionne-t-il si bien ? La base est constituée de cannelle, de curcuma, de gingembre et d’autres herbes soigneusement sélectionnées. Après avoir été chauffées pour libérer les précieuses huiles essentielles, les herbes sont enveloppées dans des sacs de coton spéciaux et massées.

À qui est-il recommandé de faire un massage thaï classique ?

Le massage thaï peut être bénéfique aux personnes qui manquent d’énergie vitale, se sentent fatiguées, mènent une vie sédentaire, sont moins actives, sont stressées, travaillent dans une seule position, sont en surpoids, ou sont en rééducation et en convalescence, ou sont exposées à des escarres. Il est également bénéfique aux personnes après une maladie ou un accident ou après avoir retiré un plâtre. Le massage thaïlandais est recommandé pour les blessures post-traumatiques, comme les contusions, les entorses ou les foulures, mais pas plus tôt que trois jours après la blessure. Il n’est pas nécessaire d’être plus âgé.

Contre-indications au massage thaïlandais

Si votre température est supérieure à 38 degrés, si votre corps est faible, si vous avez une inflammation, si vous souffrez d’une infection, de maladies cardiaques ou circulatoires, de troubles cutanés, de parasites, d’ulcères, d’ostéoporose, d’accident vasculaire cérébral, de sciatique, d’épilepsie, ou si vous souffrez d’une hernie, de maladie cœliaque, de grossesse, de menstruation ou si vous êtes enceinte, il est préférable de reporter votre massage.

Découvrez un autre massage :  le massage suédois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page